Quelle est la différence entre gestionnaire locatif et gestionnaire de copropriété ?

gestionnaire locatif

Publié le : 10 juin 20236 mins de lecture

A coup sûr, cet article sera d’une grande aide pour un futur propriétaire d’appartement intégré dans un immeuble en copropriété. Effectivement, un propriétaire qui a fait l’acquisition d’un appartement devient un copropriétaire des parties communes d’un bâtiment. Aussi, même en confiant la gestion locative de son bien immobilier à un professionnel, il sera aussi appelé à côtoyer le gestionnaire de copropriété, d’où la nécessité de connaître la différence entre ces deux métiers à part entière.


Qu’est-ce qu’un gestionnaire locatif ?

Dans le cadre de son métier, le gestionnaire locatif endosse plusieurs rôles et effectue de nombreuses tâches. Il s’agit entre autres de l’obtention de la certification PEB, de la recherche de locataires, et de l’état des lieux après avoir déniché ceux-ci. Ensuite, il se charge de rédiger et de faire signer le bail. Après l’intégration des lieux et l’installation des locataires, il s’occupe de faire la collecte des loyers et se charge du recouvrement des impayés au besoin.

Outre cela, ses fonctions l’obligent à faire le calcul et la réception des charges, ainsi que des éventuelles réparations. Toutes les relations locatives font partie de ses compétences dans la mesure où il est l’interlocuteur unique des locataires. En l’occurrence, il répond à leurs demandes et plaintes. Pour ce qui est de l’indexation des loyers, cela relève de ses fonctions, tout comme le renom en fin de bail ou la prolongation, et les contrôles des assurances du locataire.

Le gestionnaire locatif gère de manière exclusive tout ce qui concerne les parties privatives d’un immeuble, pour le compte du propriétaire du bien immobilier. C’est un métier recherché, aussi il est facile de trouver un emploi de gestionnaire locatif sur un site spécialisé tel que recrutimmo.com.


Nous vous recommandons : Quel est le rôle d'un gestionnaire de copropriété ?

Qu’est-ce qu’un gestionnaire de copropriété ?

Le gestionnaire de copropriété s’avère être la personne chargée de gérer l’administration d’une copropriété. Il s’agit du syndic de copropriété, un organe clé pour une vie harmonieuse en copropriété. Au sein d’un immeuble collectif en copropriété, la désignation d’un gestionnaire de copropriété représente une obligation légale.

Ainsi, au-delà des biens immobiliers des copropriétaires, le rôle d’un gestionnaire de copropriété en détails inclut plusieurs tâches. Il est chargé de la gestion des parties communes, incluant l’entretien et le suivi de la vie en collectivité. L’observation des règles de respect du voisinage et des lieux, aussi bien pour les propriétaires que pour les locataires relève aussi de ses fonctions. Le gestionnaire de copropriété s’occupe aussi du pilotage de l’ensemble des projets et des problématiques relatives aux copropriétés. Il peut être un salarié auprès d’un cabinet de syndic ou d’une agence immobilière, tout en pouvant être un indépendant, mais il exerce son métier à l’issue d’un recrutement immobilier.

Quelles différences entre le gestionnaire locatif et le gestionnaire de copropriété ?

Confier la gestion de son bien à un gestionnaire locatif traduit la délégation des pouvoirs à un mandataire pour s’alléger des tâches opérationnelles et administratives d’un bien immobilier en location. Gérer un bien locatif diffère totalement de la gestion d’une copropriété et tous points de vue.

Le recrutement

Un gestionnaire locatif est recruté par le propriétaire (individu), à travers un recrutement immobilier dont la décision revient à une seule personne. En revanche, un gestionnaire de copropriété est désigné par l’assemblée générale de tous les copropriétaires d’un immeuble. Cela représente une obligation légale pour un immeuble à appartements scindé en plusieurs entités.

La gestion

Le gestionnaire locatif se charge de gérer toutes les parties privatives des biens immobiliers du propriétaire qui l’a mandaté. Il représente celui-ci auprès de l’assemblée générale des copropriétaires si le bien fait partie d’une copropriété. En cas de vacance de l’appartement, il recherche des locataires solvables et respectueux du bien, en se chargeant de toutes les actions y afférentes (communication, publicité, organisation des visites, sélection des dossiers, signature du bail). Il assure la gestion des loyers et des charges, tout comme la répartition des dépenses entre les locataires en cas de plusieurs biens à administrer pour un seul propriétaire. De la même manière, il s’occupe des démarches administratives, pour ne citer que la déclaration des revenus fonciers, la réalisation des diagnostics obligatoires, et la souscription des assurances.

De son côté, le gestionnaire de copropriété s’occupe de gérer les parties communes d’un immeuble, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Il représente les copropriétaires auprès des prestataires et interlocuteurs administratifs de l’immeuble. Il est aussi chargé de la gestion des fonds de la copropriété, ainsi que de l’exécution des décisions prises lors de l’assemblée générale. Outre cela, il prend toutes les dispositions nécessaires pour la bonne marche de l’immeuble au quotidien. En l’occurrence, il gère entre autres, l’entretien et la maintenance des parties communes (escaliers, couloir, espaces verts, ascenseurs et autres équipements collectifs).


Plan du site