Guide de l’assurance pour la conduite accompagnée : ce que les jeunes conducteurs doivent savoir

conduite accompagnée

Publié le : 22 août 20235 mins de lecture

D’ici quelques années, votre enfant circulera seul au volant d’un véhicule motorisé. Vous aimeriez faire de lui un automobiliste responsable et soucieux des autres usagers ? Optez alors pour un apprentissage anticipé de la conduite (AAC) plus connu sous le nom de « conduite accompagnée » ! Vous trouverez, dans le texte ci-dessous, un rappel du fonctionnement de cette méthode dont l’efficacité n’est plus à démontrer. Vous y découvrirez également les avantages au niveau de l’assurance.

Qu’est-ce que la conduite accompagnée ?

Ce dispositif s’adresse essentiellement aux apprenants mineurs. Dès qu’ils seront âgés d’au moins quinze ans, ils pourront être autorisés par l’auto-école, à poursuivre leur apprentissage librement sur la route, sous la supervision, bien sûr, d’un accompagnateur. Dans la très large majorité des cas, ce rôle est attribué aux parents.

Il convient également de respecter plusieurs dispositions légales. Parmi les plus importantes figurent notamment :

  • l’apprenant doit avoir obtenu son code de la route
  • il lui faut avoir effectué au moins 20 heures de conduite avec un moniteur d’auto-école
  • l’accompagnateur doit être titulaire du permis B depuis au moins 5 ans
  • il faut obtenir l’accord de son assureur
  • le véhicule utilisé dans le cadre de cet apprentissage doit posséder deux rétroviseurs latéraux
  • un disque indiquant le contexte de conduite accompagnée doit aussi être apposé à l’arrière du véhicule

Par rapport à des méthodes d’apprentissages plus conventionnelles, la conduite accompagnée offre de nombreux avantages. Elle se montre généralement plus économique en raison du nombre moins élevée d’heures de conduite sous la surveillance d’un moniteur. Elle maximise également le pourcentage de réussite du candidat le jour de l’examen. Enfin, cette solution permet de réduire la durée du permis probatoire, imposé à tout nouveau conducteur. Cette dernière passera alors de trois à deux années.

Vous avez besoin de plus amples renseignements avant de vous lancer ? N’hésitez pas à consulter le dossier consacré à l’assurance conduite accompagnée de lolivier.fr ! Cette société propose de plus des formules simples, accessibles et particulièrement bien adaptées à ce mode d’apprentissage. Vous aurez du mal à trouver mieux ailleurs !

Nous vous recommandons : Se former au caces en Île-de-France

Quelle assurance est nécessaire ?

La législation française impose à tout conducteur d’être assuré lorsqu’il se trouve au volant d’un véhicule. Cette obligation s’applique également aux apprenants en conduite accompagnée. En pratique, c’est l’accompagnateur qui prendra en charge les démarches. Il contactera son assureur afin de l’informer de la nouvelle situation. Une extension de garantie sera alors ajoutée au contrat en cours.

Les contrats d’assurance auto conduite accompagnée spécifiques contiennent les garanties habituelles comme l’indispensable responsabilité civile, la protection juridique ou l’assistance dépannage. Bien évidemment, le nombre d’options influencera à la hausse le montant des cotisations.

Comment trouver le contrat le plus avantageux ?

N’hésitez surtout pas à profiter de concurrence existante entre les différentes compagnies. Vous n’aurez même pas besoin de les contacter une à une pour obtenir leur proposition. Il vous suffit en effet de faire appel aux services d’un comparateur en ligne. La plupart d’entre eux sont simples d’utilisation et ont l’immense avantage d’être entièrement gratuits.

Il suffit de saisir vos informations personnelles et celles en lien avec le véhicule. Vous recevrez en quelques secondes les meilleures propositions des plus grands assureurs. Celles-ci seront détaillées au maximum (coût, garanties, exclusions ou encore possibilité ou non d’assistance de l’assurance auto, etc.) afin de bien vous aider à faire votre choix.

Les comparateurs les plus avancés vous donneront même la possibilité d’entrer directement en relation avec une ou plusieurs compagnies. Il suffira alors d’un simple clic pour obtenir des devis détaillés ou signer votre nouveau contrat. Difficile de faire plus simple et plus rapide, n’est-ce pas ?

Des avantages pour le jeune conducteur au niveau de sa future assurance

Même si vous n’êtes pas spécialiste du sujet, vous n’ignorez sans doute pas que l’âge reste un facteur essentiel dans le calcul des primes d’assurance auto. Toutes les études prouvent d’ailleurs que les jeunes conducteurs sont les plus susceptibles d’être impliqués dans un accident, ce qui incite les compagnies à augmenter les primes pour cette population.

La conduite accompagnée permet aux apprenants d’acquérir de l’expérience et de la confiance sur la route. Ces derniers sont alors moins exposés au risque de l’accident. Dans de telles conditions, le risque étant moins élevé, il semble tout à fait logique que les compagnies proposent des tarifs plus attrayants. Comptez entre 20 et 50 % d’écart par rapport aux cotisations habituellement pratiquées !


Plan du site