L’archipel espagnol des 7 îles Canaries, situé au large des côtes marocaines dans l’océan Atlantique, bénéficie d’un climat idéal tout au long de l’année et constitue une destination adaptée à tous les types de voyageurs.

Quand partir aux Canaries ?

D’un point de vue climatique, toute période de l’année est propice à l’organisation d’un voyage dans ces îles, mais l’automne semble être l’une des meilleures périodes, voyons pourquoi.

Les conditions climatiques idéales de cette période sont déterminées par plusieurs facteurs :

  • Les températures moyennes de l’air sont un peu plus basses qu’en été (environ 26°) ;
  • La température moyenne de la mer, par contre, est la plus élevée de l’année (les températures maximales peuvent atteindre 22-23°) ;
  • Le vent omniprésent et constant, qui peut parfois être trop gênant, surtout pour ceux qui veulent surtout vivre la vie de la plage, souffle un peu moins fort à cette période ;
  • C’est également en automne que les précipitations sont les plus faibles (la période la plus pluvieuse s’étend de décembre à mars, mais elles sont toujours rares et concentrées principalement dans les zones les plus montagneuses).

Planifier un voyage aux îles Canaries

1. Vols avec escale

Les îles sont desservies par plusieurs compagnies aériennes, dont bien sûr la compagnie nationale espagnole Iberia : avec une escale en Espagne, généralement à Madrid ou Barcelone, vous pouvez rejoindre n’importe quelle île de l’archipel avec des vols quotidiens. Vueling se rend également à Gran Canaria depuis l’Italie avec une escale à Barcelone.

2. Vols directs

Depuis l’Italie, la compagnie qui assure des vols directs vers les îles Canaries est la compagnie low-cost Ryanair, avec laquelle vous pouvez vous rendre à Fuerteventura, Lanzarote, Tenerife et Gran Canaria depuis différents aéroports italiens. Les tarifs sont également très avantageux si vous réservez longtemps à l’avance.

3. Se déplacer entre les îles

Pour les vols intérieurs, comptez sur Binter Canarias ou sur les lignes de ferry Armas et Fred Olsen, qui relient toutes les îles de l’archipel.

4. Transport local

Les compagnies locales de location de voitures ne manquent pas mais toutes les compagnies internationales sont également présentes, la location d’une voiture est particulièrement économique aux Canaries ; un exemple : une semaine avec Hertz à moins de 100 euros à Lanzarote. Sur les îles principales, il existe également un bon réseau de bus, appelés guaguas. Cherchez sur le web « guaguas » le nom de l’île qui vous intéresse et vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin sur les transports publics.

Quelle île des Canaries choisir ?

Belle question, on a été deux fois à Lanzarote avec excursion en journée à Fuerteventura ; on a tellement aimé, qu’on n’exclue pas d’y retourner pour la troisième fois, toutes les îles sont différentes entre elles mais ce qu’elles ont toutes en commun est le fait de posséder des paysages naturels de grande beauté, et d’offrir la possibilité de pratiquer de nombreux sports tant de terre que de mer.

Lanzarote est la plus préservée du point de vue environnemental et naturaliste car elle a été déclarée réserve mondiale de la biosphère par l’Unesco.

L’une de ses principales attractions est le parc volcanique de Timanfaya.

L’île est également connue pour les œuvres de l’artiste Cesar Manrique, qui a travaillé dur pour protéger l’environnement de son île.

Contrairement à l’île voisine de Lanzarote, Fuerteventura est pratiquement une dune de sable qui se dresse au milieu de l’océan. C’est la destination idéale pour les véliplanchistes et elle possède de longues plages de sable blanc et doré.

Gran Canaria est certainement la plus populaire pour ceux qui recherchent l’amusement et la vie nocturne, il y a un large choix d’installations touristiques mais il y a aussi des beautés naturelles.

Tenerife est particulièrement recherchée par ceux qui veulent des vacances en contact avec la nature : sur cette île se trouve le parc national du Teide (le plus haut sommet d’Espagne) et vous pouvez y pratiquer de nombreux sports tels que le trekking, l’escalade et le parapente.

Si vous voulez vous éloigner le plus possible des foules de touristes et faire une immersion totale dans la nature, pourquoi ne pas choisir l’une des trois plus petites îles, comme La Gomera, La Palma et El Hierro : une nature sauvage et intacte, des plages de sable noir et des vues spectaculaires vous attendent.

Où dormir aux Canaries ?

L’offre d’hébergement est très variée, allant des villages tout compris aux petits hôtels, en passant par les villas et le tourisme rural. Cette dernière est peut-être l’une des façons les plus intéressantes de séjourner sur les îles, il s’agit des « fincas », des fermes et des maisons rurales où vous pouvez séjourner à l’intérieur des terres et au milieu d’un paysage naturel magnifique … bien mieux que dans l’un des affreux gratte-ciel sur la plage, ne pensez-vous pas ?

Pour notre deuxième séjour à Lanzarote nous avons réservé une villa près de la mer à Playa Blanca, vous pouvez trouver de nombreuses maisons privées à louer pour les vacances sur des sites comme HomeAway, Airbnb, Rentalia, et à des prix très attractifs. Une villa avec 3 chambres et une piscine, par exemple, peut coûter entre 500 et 700 euros pour une semaine.

Si vous préférez les sites comme Expedia ou Booking.com, vous pouvez également y trouver des maisons et des villas, comme cette villa avec piscine privée près de Marina Rubicon, également à Playa Blanca, Lanzarote. La région est très agréable et si vous regardez pour la semaine à venir du 1er mai, par exemple, la maison coûte un peu plus de 800 euros pour une semaine pour 2 personnes.

Si vous préférez un hôtel, à Lanzarote, deux excellents complexes moyen-haut de gamme à Playa Blanca sont le Princesa Yaiza, en bord de mer à Playa Dorada, et le Sentido H10 Resort Suites, à 5 minutes à pied de la même plage. Tous deux se trouvent à environ 20 minutes de marche du centre de la station.