Au sud de l’Espagne, au sommet de la colline de la Sabika, se dresse cette cité palatine du XIIIe siècle, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’Alhambra est le monument le plus visité de tout le pays et se trouve dans la belle ville de Grenade. Référence de l’architecture et de l’art musulman en Espagne, il a été proposé en 2007 comme huitième merveille du monde, bien qu’il ait manqué de peu d’obtenir cette désignation de luxe. Pensez-vous qu’il le mérite ?

Grenade, berceau de l’Alhambra

L’Alhambra a été construit à Grenade, l’ancienne capitale du royaume nasride et la dernière ville à être conquise par les Rois Catholiques en 1492. Si vous y allez, vous pourrez voir comment elle préserve encore l’essence arabe dans chaque rue et chaque bâtiment. À côté du quartier d’Albaicín, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, se trouve l’Alhambra, un lieu plein de légendes et de mystères qui a inspiré des musiciens, des voyageurs romantiques, des peintres et des écrivains comme Washington Irving et ses célèbres Contes de l’Alhambra.

Al-Ahmar, fondateur de la dynastie nasride, s’est installé à Grenade en 1238 et a lancé la construction de l’Alhambra. C’était un palais, une citadelle et une forteresse, résidence des sultans nasrides et des hauts fonctionnaires, des serviteurs de la cour et des soldats d’élite, qui a atteint sa splendeur dans la seconde moitié du XIVe siècle.

L’Alhambra comprend une zone défensive, l’Alcazaba, une autre zone résidentielle, les palais nasrides, et une dernière zone de loisirs, le Generalife, qui comprend un palais, des jardins et des vergers. Une merveille pour les yeux !

L’eau, un symbole essentiel

Dans le jardin arabe, l’eau est chargée de symboles, d’où l’importance des fontaines et des jets d’eau à l’Alhambra. Le jardin arabe représente le paradis mahométan, imaginé comme un jardin, un lieu de délices et de plaisirs. Le Prophète annonce : « Dieu a promis aux croyants des jardins dans lesquels coulent les rivières ». Par conséquent, les cours, les couloirs, les salles et les jardins de l’Alhambra sont des espaces conçus pour faire couler le son de l’eau et admirer ses reflets.

Les palais nasrides, une œuvre d’art

Avec les jardins, les points forts de l’Alhambra sont ses palais : le Palacio de Comares, construit en premier lieu, et le Palacio de los Leones, le plus visité de tout l’Alhambra. Observez de près ses impressionnants plâtres, ses magnifiques muqarnas dans les dômes et les arches, et ses plinthes en tuiles vernissées. Unique !

Faites attention à chaque détail, car il y a environ 10 000 inscriptions dispersées dans l’Alhambra sur ses plafonds et ses murs. La plupart d’entre eux sont des poèmes, des phrases, des textes du Coran et des jaculatoires. Tous en arabe classique, sculptés dans le bois ou le plâtre, qui font de l’Alhambra une véritable œuvre d’art.

N’oubliez pas de visiter le palais Renaissance de Charles V, construit au XVIe siècle. Le monarque, impressionné par la beauté de l’Alhambra de Grenade, a ordonné la construction d’un palais pour vivre à l’intérieur de l’ancienne cité nasride.

Le Generalife, villa de repos

À l’extérieur des murs de l’Alhambra, vous pouvez visiter la villa avec jardins utilisée par les rois musulmans comme lieu de retraite et de repos, qui a été déclarée patrimoine mondial par l’Unesco. Il se compose d’un ensemble de bâtiments, de cours et de jardins qui en font, avec l’Alhambra, l’un des ensembles architecturaux les plus remarquables de l’architecture musulmane.

Que pensez-vous de l’Alhambra de Grenade ? Pensez-vous qu’il devrait devenir la prochaine Merveille du monde ?