Entretien de chaudière à gaz : quelles pièces peuvent-être amenées à être changées ?

chaudière à gaz

Publié le : 20 mai 20236 mins de lecture

L’entretien régulier d’un système électrique domestique ou d’un appareil professionnel fait partie des actions incontournables pour assurer le confort et la sécurité des gens. Aussi, la chaudière à gaz ne fait pas exception à cette règle. Les prestations d’un professionnel, encadrées par un contrat en bonne et due forme, sont nécessaires. Leurs interventions consistent en la vérification approfondie de l’ensemble du système à chacun de leurs passages. La constatation des pièces à remplacer est importante, dans la mesure où le changement des éléments défaillants garantit le bon fonctionnement du dispositif.

Les étapes de l’entretien d’une chaudière à gaz

Normalement, à chaque étape de l’entretien de chaudière à gaz, il est possible de détecter des pièces défaillantes ou usées qui ont besoin d’être remplacées. Ne serait-ce que par cette raison, connaître les différentes phases de la maintenance d’un tel dispositif est impératif. Les propriétaires des lieux peuvent aussi savoir ce que les intervenants sont en train de faire durant leur passage. Le contrôle et le nettoyage des éléments sont les fondamentaux des travaux à faire. Les opérations s’effectuent de manière progressive et se déroulent sur plusieurs étapes. La vérification du corps de chauffe est le début de l’intervention. Elle consiste à contrôler minutieusement ce dispositif qui produit de la chaleur avant de la transmettre au fluide caloporteur qui alimente le circuit de charge. Le brûleur, l’élément mécanique qui sert à la combustion, doit être vérifié également. L’extracteur est sollicité à chaque démarrage de la chaudière afin d’apporter l’air nécessaire à la combustion, par la même occasion, ce dispositif expulse les gaz brûlés. Le contrôle de son bon fonctionnement s’impose, car il est conjointement lié à l’ensemble du système. Les conduits sont nettoyés à fond pour éviter leur obstruction, parce que l’évacuation des fumées produites par la combustion passe par ces canaux. En dernier lieu, le professionnel vérifie les réglages et veille à ce qu’ils soient adaptés à l’utilisation. Conformément à la réglementation de l’entretien d’une chaudière, l’artisan chauffagiste doit délivrer une attestation au propriétaire à l’issue de son intervention. Ce document fait état des pièces à changer et des conseils de réglages. La conservation de cette attestation est impérative, car en cas de besoin, notamment si des problèmes il y a, le bailleur ou le propriétaire peut être amené à la présenter à son assureur.

Nous vous recommandons : En quoi consiste l'entretien de la chaudière ?

Les pièces susceptibles d’être changées lors de l’entretien

Le contrat d’entretien de chaudière à gaz inclut tout aussi bien le remplacement des pièces susceptibles de provoquer un dysfonctionnement du système. Les éléments usés et défaillants risquent de déclencher une panne requérant une réparation urgente. Leur changement par des pièces neuves ou en bon état de marche, lors de l’entretien systématique, évite les problèmes dans le futur. Les éléments qui s’usent rapidement et qui sont souvent sujets au renouvellement sont :

  • les sondes ;
  • les raccords ;
  • les joints ;
  • les électrodes ;
  • le vase d’expansion ;
  • le thermostat ;
  • le corps de chauffe ;
  • le brûleur ;
  • le bloc gaz ;
  • la soupape de sécurité ;
  • la pompe.

Dans tous les cas, seul le diagnostic du professionnel permet de déterminer les pièces à remplacer. Au pire des cas, le chauffagiste peut conseiller un changement de chaudière, surtout si celle-ci est déjà en fin de vie.

À lire en complément : Pompe à chaleur hybride : Le compromis idéal entre performance et économies d'énergie

La réglementation d’entretien d’une chaudière

Conformément à la réglementation en vigueur, l’entretien annuel des chaudières à gaz est obligatoire. Cette loi s’adresse surtout aux dispositifs ayant une puissance nominale dépassant les 4 kW. L’intervention d’un professionnel qualifié, comme ceux d’engie-homeservices.fr, est nécessaire. L’entretien vise à garantir le bon fonctionnement de l’appareil et à s’assurer du bon état des pièces qui le composent. La vérification de l’état des conduits d’évacuation des fumées est aussi indispensable afin d’éviter les problèmes techniques. Cette intervention limite les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Les usagers doivent programmer les entretiens et noter les dates, de manière à ne pas les oublier et à se préparer en cas de besoin de remplacement des éléments en panne. Sinon, les occupants sont exposés à une grande insécurité et mettent leur santé en péril. Aussi, les compagnies d’assurance exigent la présentation de l’attestation si jamais il y a des incidents malencontreux. Elles peuvent refuser l’indemnisation et le dédommagement en cas d’absence de cette pièce. Des sanctions peuvent être émises à l’encontre des personnes qui ne respectent pas la réglementation de l’entretien d’une chaudière.

À noter qu’en période de garantie légale qui s’étale sur une période de 2 ans à partir de l’acquisition du dispositif, le propriétaire est protégé de tous les vices de fabrication. Ainsi, le remplacement des pièces défectueuses est à la charge du fournisseur, hors frais de déplacement et main d’œuvre.

Plan du site