Parmi les activités de sport nautique figure le paddle : une discipline d’inspiration hawaïenne qu’on retrouve désormais sur toutes les cotes et même dans les lacs. Cette planche est ainsi utilisée pour avancer sur l’eau, faire du yoga et de la méditation dans un environnement authentique. Si vous souhaitez vous lancer, il est préférable de commencer avec un modèle gonflable. Découvrez, dans cet article, les critères à retenir pour faire le bon choix.

Avantages du modèle gonflable

Le paddle gonflable sont, contrairement à ce que vous pouvez penser, plus robustes que les modèles rigides. Leur niveau de résistance tient particulièrement à leur capacité à tenir face aux écrasements et aux chocs notamment pendant les déplacements dans un coffre de voiture par exemple. Comme la plupart des adeptes de cette discipline utilisent une pagaie pour faire avancer la planche sur laquelle ils se tiennent debout, vous ne risquez pas d’abîmer vos équipements même s’ils se heurtent. Si vos enfants vous les empruntent, vous n’avez aucun souci à vous faire. Vous retrouverez votre planche et votre pagaie et en bon état. Grâce à ses propriétés résistantes, vous pouvez en faire usage dans les lacs là où les risques que la planche touche les cailloux sont bien présents. Si la robustesse est une qualité incontestable, tout dispositif gonflable est sujet à la crevaison. Ainsi, si vous comptez partir à la pêche et d’emporter planche avec vous, préférez un modèle rigide. Les couteaux, hameçons ainsi que les ronces peuvent rompre le caoutchouc en quelques secondes. Par ailleurs, le modèle gonflable est très pratique pour le transport. Une fois dégonflé, il peut tenir dans un sac à dos et même laisser de la place pour d’autres effets.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.distripool.fr.

Longueur, largeur, épaisseur

La maniabilité de votre paddle dépend, en premier lieu, de sa longueur. Les débutants devront se tourner vers une planche relativement courte pour pouvoir la maitriser sur l’eau et écourter le temps de réaction par rapport aux coups de pagaies. Une fois que vous aurez progressé, vous pouvez changer pour une planche plus longue et plus large puisque vous aurez appris à travailler votre équilibre. En ce qui concerne la largeur, les mesures standards sont de 76 cm. Certaines marques proposent des planches plus larges, mais elles sont uniquement destinées aux sujets avec une opulence dépassent les 100 kg. Si vous voulez que la pénétration de l’eau soit performante, il vaut mieux opter pour une planche étroite. Intéressons-nous maintenant à l’épaisseur. Il existe 3 épaisseurs permettant de distinguer les planches proposées par les fabricants :

  • Les 10 cm : Elles sont réservées aux personnes de plus de 85 kg de niveau débutant.
  • Les 15 cm : Elles sont parfaites pour les sujets de plus de 100 kg.
  • Les 12 cm : C’est compromis pour les gabarits situés entre 85 et 100 kg.

Quelques exemples d’activités avec le paddle gonflable

Avec cette planche et des pagaies, vous pouvez pratiquer plusieurs activités à commencer par le cani-paddle qui vous permet de vivre des moments privilégiés avec votre animal de compagnie. Cependant, pour atteindre un niveau de maitrise vous permettant de vous occuper de vous et de votre chien, il vaut mieux attendre et commencer avec une discipline plus simple comme le yoga-paddle. Il s’agit de se tenir sur la planche et d’effecteur quelques mouvements de yoga comme la salutation du soleil, le chien tête en bas, la cigogne et le guerrier. Si vous n’avez jamais fait du yoga auparavant, vous pouvez vous initier à cette pratiquer avec des étirements plus faciles à maitriser et des exercices de respiration qui vous permettront d’être en osmose avec la nature qui vous entoure. Sans oublier la pêche-paddle qui, vous évite l’ennui d’attendre que le poisson morde à l’hameçon. Le tandem-paddle est, par ailleurs, réservé, aux amoureux de l’oisiveté et de la bronzette qui préfèrent prendre le soleil sur la planche et de confier les pagaies à un co-pilote.