Le standard est un système téléphonique nombreuse ligne qui permet d’émettre ou de recevoir plusieurs appels en même temps ou de les transférer au superviseur. Il faut savoir que le standardiste est généralement la première personne à accueillir le client au téléphone. La gestion de standard téléphonique est donc un élément essentiel dans l’entreprise et doit donc être efficace dans leurs modes opératoires. Mais comment gérer un standard téléphonique dans votre travail quotidien ?

Tout d’abord, quelles sont les attentes de l’entreprise ?

Les exigences du standard téléphonique varient d’une entreprise à l’autre, elles doivent donc être définies à l’avance. Les entrepreneurs qui travaillent à domicile et souhaitent disposer d’un numéro de téléphone distinct à usage professionnel ne seront pas soumis aux mêmes restrictions que les grands hôtels qui répondent à de nombreux appels pendant la journée. Le plus important est d’aligner les objectifs et les besoins avec les ressources allouées au standard. Sinon, il est possible de faire des investissements inutiles ou de construire un système qui ne répond pas aux attentes de standardiste ou du client. Pour plus d’information, le site offres-d-emploi.info vous donne plus d’explication à ce sujet.

Le standard téléphonique classique n’est plus applicable

L’univers des télécommunications continue de se compliquer. Avec toutes les méthodes techniques inventées ou découvertes ces derniers temps. Tous les jours, de nouveaux systèmes utiles aux entreprises apparaissent sur le marché et d’autres systèmes commencent à devenir obsolètes.

Par exemple, les standards téléphoniques physiques ou traditionnels ne sont plus concurrents au profit d’autres technologies comme les standards virtuels. Le standard téléphonique traditionnel comprend l’installation d’un ou nombreux appareils au sein de l’entreprise. Ainsi, un ou plusieurs standardistes sont chargés de les transférer ou de répondre aux appels des clients si nécessaire.

Bien sûr, le système n’est pas difficile à déployer, mais parce que le coût d’achat ou de location du matériel doit être pris en compte, il a été critiqué comme étant onéreux. Vous devez également payer tous les frais professionnels impliqués, de l’installation du système à l’entretien. De plus, les solutions innovantes actuelles peuvent encore améliorer les efficacités du standard téléphonique. Les entreprises peuvent désormais utiliser des fonctionnalités avancées beaucoup moins chères que les normes traditionnelles pour instaurer des systèmes plus fiables.

Le standard virtuel est-il une bonne idée ?

Avec le développement du réseau Internet, de nouvelles solutions de commutation sont apparues et ont attiré la cupidité de l’entreprise. À bien d’autres égards, on peut invoquer le standard virtuel. Contrairement aux standards téléphoniques traditionnels qui permettent de gérer le standard téléphonique uniquement de transférer les appels via des lignes fixes, les standards virtuels offrent une plus grande flexibilité, car les transferts peuvent être effectués via des lignes fixes et des appareils mobiles ou via des adresses IP. Concernant le standard virtuel, il est à noter que les fonctions habituelles, telles que la pré-récupération des messages, la mise en file d’attente, l’enregistrement des appels, le menu vocal pré-enregistré, etc. Par conséquent, si l’entreprise n’a pas prêté attention à la qualité du service client, cela peut être une solution favorable.

En fait, l’objectif principal est d’économiser de l’espace sur le site, s’il n’est pas autorisé à gérer les normes via une interface interactive et à être hébergé dans le cloud. Aussi, cette option est plus flexible, car elle peut mettre à jour diverses fonctions du commutateur au fur et à mesure de l’évolution des besoins de l’entreprise. Il vous suffit d’activer les nouvelles de la ligne souhaitée sans frais supplémentaires. Cependant, le standard organisation virtuelle ne bénéficie pas vraiment au service client ; quelquefois les clients doivent faire la queue ou ne peuvent pas trouver de réponses à leurs requêtes en dehors des heures de bureau, etc. De plus, cette solution nécessite également de configurer des ressources humaines comme un standard téléphonique physique.