La cellulite est un problème étroitement lié au mode de vie et à l’alimentation. Tout en réitérant la subjectivité du choix des remèdes, du point de vue de la prévention et de la réduction du problème, nous avons identifié quatre conseils de base qui peuvent être pris comme référence par toutes les femmes qui vivent avec le problème qui se manifeste par une peau disgracieuse de type « peau d’orange », qui comme nous le verrons n’est pas seulement un aspect esthétique. Une autre considération importante est que la naturopathie propose une intervention sur plusieurs fronts mais agissant en synergie : régime alimentaire, mode de vie, éventuellement intégration de remèdes naturels, voire inclusion de crèmes ou de traitements. Il est inutile de se fier à une seule de ces interventions, car il n’existe ni crèmes, ni traitements, ni remèdes miraculeux.

Qu’est-ce que la cellulite ?

L’explication de ce qu’est la cellulite, bien que simplifiée, donne une bonne idée du fait qu’il s’agit d’un problème physique qui n’est pas seulement esthétique. En fait, la cellulite affecte les tissus sous-cutanés qui contiennent des cellules adipeuses qui subissent des variations de volume et de forme en raison de l’augmentation de la composante graisseuse. Cette augmentation des graisses crée une rupture des membranes qui les enveloppent et un déversement de leur contenu dans les tissus environnants. En conséquence, la circulation au niveau du tissu adipeux est affaiblie et donc les échanges métaboliques normaux sont également réduits. Cela provoque la stagnation des liquides, ce qu’on appelle la « rétention d’eau ». En raison de la mauvaise circulation et de la présence de liquides interstitiels, les cellules graisseuses prennent l’aspect de petits nodules et le tissu conjonctif devient plus rigide. Dans les différentes phases de la maladie, la cellulite n’est d’abord perceptible qu’au toucher, et ce n’est que plus tard qu’elle devient visible à l’extérieur, créant l’aspect gênant de la « peau d’orange ».

Quatre conseils anti – cellulite :

1) Plus d’activité physique et moins de cellulite.

Le mouvement stimule le rétablissement de la circulation sanguine et lymphatique et doit faire partie intégrante de votre vie quotidienne. Pour lutter contre la cellulite, l’activité physique consiste à faire chaque jour une promenade de 20/30 minutes à un rythme soutenu et sans s’arrêter. Les effets bénéfiques seront nombreux (activation du métabolisme, élimination de l’excès de graisse, pour commencer) et affecteront également d’autres domaines, y compris votre humeur, alors pourquoi ne pas commencer dès maintenant ?

2) Beaucoup d’eau pour éliminer les toxines et réduire la cellulite.

Prenez l’habitude de boire beaucoup d’eau, naturelle, non gazeuse, à faible résidu fixe et diluée tout au long de la journée, mais pas aux repas, en alternant éventuellement avec quelques tasses de thé vert ou de thé bancha non sucré, excellents antioxydants.

3) Moins de sel, moins de rétention d’eau, moins de cellulite.

Réduire le sel permet de diminuer la rétention d’eau et un changement de vos habitudes dans ce sens vous permettra de vous sentir mieux, plus en forme et plus tonique en quelques jours seulement. Réduire drastiquement la quantité de sel dans votre alimentation ne signifie pas seulement mettre moins de sel dans votre salade ou dans votre assiette, mais aussi réduire drastiquement (ou éliminer) tous les plats préparés, les conserves, les fromages vieillis et les charcuteries, les produits en conserve et les produits de boulangerie préparés industriellement : gressins, crackers, scones, biscuits. Le pain et la pizza contiennent des quantités importantes de sel, il faut donc en tenir compte.

4) Une alimentation saine et anticellulite : les bons aliments et ceux à éviter.

Il est conseillé de choisir des aliments riches en phyto – estrogènes tels que les céréales complètes, les légumineuses (sans oublier le soja), les fruits et légumes (également riches en vitamines, minéraux et micronutriments précieux), certains super aliments aux propriétés antioxydantes (myrtille, baies de goji, jus de grenade) qui permettent de rééquilibrer la production d’hormones sexuelles féminines. Diminuer ou éliminer la viande, le lait et les produits laitiers, et augmenter la consommation de poissons riches en acides gras essentiels (oméga 3) comme les poissons bleus (maquereau, sardine, cabillaud). Évitez absolument (ou de façon sporadique) : les fritures, les pizzas et les fougasses, les fromages vieillis, les charcuteries, les boissons gazeuses et sucrées, les sucreries, les snacks, et si possible même les céréales raffinées (pain et pâtes blanches).

Rétention d’eau, peau d’orange : pas seulement des imperfections.

Outre le problème esthétique gênant qui pousse de nombreuses femmes (mais aussi des hommes) à s’attaquer à ce problème, la cellulite est le signe d’un mode de vie déséquilibré, ou plutôt incorrect. Les conseils que nous avons donnés sont le point de départ pour revenir à une situation de plus grand équilibre qui apporte des bénéfices à cette gêne. La naturopathie est en mesure de proposer, ponctuellement, d’autres remèdes naturels, comme la phytothérapie, ou les oligo-éléments, ou encore les traitements holistiques ou les massages. Il est important de dire que prendre conscience du problème de la cellulite, même si ce n’est qu’en vue de l’épreuve du maillot de bain, peut être une bonne raison de maintenir de nouvelles et saines habitudes et de ne pas devoir tout recommencer dans un an, en dépensant de l’argent pour des produits coûteux et peu utiles ou des traitements anticellulite de dernière minute.

|