Ne pas toucher son visage est l’une des mesures de protection les plus importantes contre l’infection par le coronavirus. Mais pourquoi est-ce si problématique pendant la pandémie de SRAS-CoV-2 et pourquoi est-il si difficile de garder les mains loin du visage ?

C’est quoi, le coronavirus ou Covid-19 ?

Les coronavirus sont une famille de virus en forme de couronne. Ce sont de minuscules microbes qui entrent dans les êtres vivants et qui les rendent malades. En décembre 2019, un nouveau coronavirus est apparu en Chine. Il provoque une maladie respiratoire, appelée Covid-19.

Mais pourquoi est-il si particulier ?

Parce que le Covid-19 est une nouvelle maladie très contagieuse. Quand un malade tousse ou éternue, il envoie de petites gouttelettes autour de lui. Elles peuvent se retrouver dans le nez, les yeux ou la bouche des personnes se trouvant à côté et les contaminer ! Ces gouttelettes peuvent aussi se déposer sur les mains des gens et sur des objets. C’est pourquoi il faut tousser et éternuer dans son coude, se laver les mains souvent, éviter de se toucher le visage et rester à plus d’un mètre les uns des autres.

Une épidémie mondiale

En quelques mois, ce nouveau coronavirus est à l’origine d’une importante épidémie partout dans le monde, y compris en France. Pour la majorité des gens, notamment les enfants, ce microbe n’est pas dangereux. Mais, pour certains adultes, en particulier pour les plus fragiles et les plus âgés, le Covid-19 peut causer des difficultés respiratoires et être mortel. Pour lutter contre cette épidémie, les États s’organisent et les scientifiques du monde entier s’activent pour trouver un vaccin et des médicaments.

Protection contre les coronavirus : ne pas toucher le visage avec la main

La bouche, le nez et les yeux sont considérés comme les principaux points d’entrée des agents pathogènes. Les bactéries, virus et autres germes pathogènes pénètrent facilement dans le corps humain par les muqueuses et peuvent se propager rapidement. Pendant la pandémie actuelle de coronavirus, les virologistes conseillent donc, dans le cadre de la protection contre l’infection, d’éliminer si possible cette voie d’infection. Et la meilleure façon de le faire est d’éviter de mettre les mains sur le visage.

Cela est particulièrement important dans ce contexte : ne touchez pas votre visage avec des mains non lavées, pour toute personne ayant eu un contact avec une personne infectée par un coronavirus.

Cinq conseils pour éviter de se retrouver dans le collimateur

Nous nous touchons inconsciemment au visage sans y penser. Il est donc normal qu’il nous soit difficile de renoncer consciemment à ce réflexe. Grâce à ces conseils, il peut être plus facile de ne pas mettre la main sur votre visage.

Détourner le mouvement

Vous vous surprenez à essayer de vous attraper le visage ? La meilleure chose à faire est de détourner le mouvement en touchant une autre partie du corps, évitant ainsi le réflexe.

Les touches comptent

Si vous remarquez qu’il touche votre visage, vous pouvez le marquer sur une feuille de pointage. À la fin de la journée, vous serez surpris du nombre de fois où votre main a été posée sur votre visage. Et ce n’étaient que les situations que vous perceviez consciemment.

L’environnement doit être indiqué

Votre partenaire, votre famille ou votre colocataire peut vous en avertir lorsque vous vous affrontez. Si vous faites attention l’un à l’autre et que vous le signalez à l’autre, vous pouvez rompre l’habitude ensemble.

Mouchoirs de protection

Les mouchoirs peuvent constituer une barrière protectrice entre le visage et les mains. Le mieux est de toujours avoir des mouchoirs à portée de main et de les enrouler autour de vos doigts si votre visage vous démange, par exemple.

Ne pas émettre d’interdictions

Lorsque vous décidez de ne pas faire quelque chose en particulier, la pression pour le faire augmente. Au lieu de vous forcer à ne plus toucher votre visage avec votre main, vous devriez le formuler de manière positive et garder à l’esprit le sens qu’il a derrière lui. Il est donc plus facile de s’en passer.

Pourquoi les gens continuent-ils à mettre leurs mains dans leur visage ?

Pour vous protéger contre l’infection par le coronavirus, ne touchez plus votre visage. Aussi simple que cela puisse paraître à première vue, il est difficile pour chaque individu de garder ses mains hors de son visage. Au cours d’une conversation, vous observez souvent la personne en face de vous toucher le visage de manière répétée et de se gratter, s’épiler ou se frotter le visage avec un seul doigt, le bord ou la paume de la main. Au total, la personne touche son visage d’une manière ou d’une autre entre 400 et 800 fois par jour.

Dans la plupart des cas, il s’agit de touchers spontanés qui n’ont pas de cause comme les démangeaisons. Souvent, il s’agit également d’actes de saut lorsque la personne concernée est nerveuse, lorsqu’elle ne sait pas où aller avec ses mains. Les auto-touches ne sont pas non plus contrôlées consciemment : si vous demandez une fois, il est normalement impossible de répondre au nombre de touches, même s’il ne s’agit que des 30 dernières minutes.

De plus, les touches sur le visage influencent les courants électriques dans le cerveau. Après vous être touché, l’activité de la mémoire de travail augmente à nouveau. Ainsi, si vous vous arrêtez brièvement pendant que vous pensez ou parlez, le toucher vous aide à surmonter cet état. Le cerveau retrouve ainsi son équilibre.

Toucher votre visage : cinq éléments déclencheurs courants et ce que vous pouvez faire pour y remédier

Soulager les démangeaisons en grattant, en redressant vos lunettes ou en brossant une mèche de cheveux sur votre visage, les éléments déclencheurs sont nombreux, c’est pourquoi vous mettez vos mains sur votre visage. Pour réduire le nombre de mouvements, elle peut aider à prendre conscience des raisons personnelles et à en prévenir les causes. Il peut s’agir, par exemple, d’attacher les cheveux ou de soulager les démangeaisons avec une crème hydratante en cas de peau sèche.

  • Porter des lentilles de contact : le port de lunettes peut réduire le risque d’infection en passant temporairement aux lentilles de contact pendant la pandémie de coronavirus. Toutefois, ces derniers ne doivent être insérés et retirés qu’avec des mains lavées.
  • Pas de maquillage : bureau à domicile et utiliser le temps passé à la maison pour éviter autant que possible de se maquiller. Parce que le mascara peut rapidement étaler ce que vous aimez essuyer avec votre doigt.
  • Éviter l’irritation des yeux : les produits de soin, le maquillage, le parfum ou les parfums d’ambiance contiennent souvent des fragrances ou des huiles essentielles qui peuvent irriter les yeux. Ceux qui les reconnaissent ou savent qu’ils y réagissent peuvent se passer de ces irritants afin d’éviter de se frotter les yeux.
  • Brossez-vous les dents régulièrement : brossez-vous les dents après avoir mangé afin de ne pas être tenté d’enlever la nourriture avec votre doigt nu.
  • Traiter le rhume des foins et les allergies : surtout maintenant, au printemps, il y a beaucoup de pollen dans l’air qui passe par les fenêtres ouvertes. Si vous avez le rhume des foins ou une allergie, vous devez prendre des antihistaminiques ou des médicaments pour prévenir les symptômes. Sinon, votre nez coule, votre peau vous démange et vos yeux larmoient, ce qui augmente la tentation de toucher votre visage.