Les possibilités en matière d’investissement immobilier sont nombreuses. Connaissez-vous par exemple la société civile de placement immobilier ou SCPI ? Vous trouverez de nombreuses informations à son sujet dans le texte ci-dessous. Vous découvrirez ainsi comment elle fonctionne et quels avantages elle est en mesure d’offrir à un investisseur.

De quoi s’agit-il ?

L’article L214-50 du code monétaire et financier définit une SCPI comme une structure juridique destinée à assurer à la fois l’acquisition et la gestion d’un ensemble de biens locatifs. Cette société reversera ensuite, tous les trois mois, à ses associés les revenus générés par son activité.

Ce genre de société est placé sous l’autorité de l’AMF (l’Autorité des Marchés Financiers). L’instance de contrôle est par exemple la seule à pouvoir délivrer l’agrément nécessaire à la création de la société. Une telle solution laisse entrevoir des rendements intéressants avec une vision à moyen terme. L’AMF recommande ainsi une durée d’investissement immobilier comprise entre 7 et 10 ans au maximum.

Les différents types

Il existe plusieurs sociétés civiles de placement. Elles se répartissent dans deux grandes catégories. La première regroupe les SCPI de rendement et la seconde les sociétés « fiscales ». Les sociétés de rendement auront pour principal objectif d’assurer une rente régulière aux associés. Il peut s’agir d’une solution intéressante dans le but d’anticiper une probable future baisse de revenus dans le cadre, par exemple, d’un passage à la retraite. Pour en savoir plus les concernant, n’hésitez pas à prendre rendez-vous avec votre conseiller.

L’investissement en SCPI peut aussi avoir un but avant tout fiscal. Il est ainsi possible d’obtenir une réduction de certains impôts en investissant sur des marchés bien spécifiques (immobilier neuf ou parc ancien). Vous avez déjà probablement entendu parler des SCPI Pinel par exemple. En investissant sur le marché des biens immobiliers neufs dans le cadre de ce dispositif, vous pourrez alors prétendre à une réduction d’impôt proche de 18 % après avoir possédé des parts de la société civile durant une période comprise entre 10 et 15 années. D’autres solutions sont également à votre disposition, à l’image des dispositifs Malraux ou Défit foncier par exemple.

Les avantages

Vous aurez d’ores et déjà compris qu’investir en SCPI signifie posséder des parts dans une entreprise et non pas le bien immobilier en lui-même. Ce mode de fonctionnement garantie une gestion plus facile. En effet, celle-ci est assurée par la société civile. Cette dernière se charge de définir la stratégie, réalise les acquisition et les cessions de biens. Elle va également se charger de l’entretien courant du parc et de la recherche des locataires. La société a également la responsabilité de veiller au bon versement des loyers.

Du point de vue de l’investisseur, cette solution permet aussi de réduire les risques. En vous lançant seul dans la gestion d’un seul bien locatif, vous pourriez être confronté à un mauvais payeur, ce qui nuira forcément à la rentabilité de votre investissement initial. Avec la société civile, ce risque est mutualisé. Vous aurez de plus la possibilité de diversifier votre patrimoine en devenant l’acquéreur indirect de bureaux, de commerces, de maisons de retraite, de crèches ou encore de résidences étudiantes. Enfin, rien ne vous interdit de posséder des parts au sein de plusieurs sociétés civiles.

Pourquoi choisir cet investissement ?

Si, en France, les investisseurs se tournent de manière traditionnelle vers la pierre, il convient cependant de rester prudent. Même sur ce marché, il est possible d’échouer et de perdre la somme investie au départ. Les sociétés civiles représentent une structure suffisamment solide pour vous apporter de nombreuses garanties. Elles vous éviteront de vous lancer seul dans cette aventure tout en vous proposant de nombreuses options de diversification. N’oubliez pas non plus que le secteur de l’immobilier peut connaître d’importantes variations à la hausse comme à la baisse. Les loyers étant indexés à l’inflation, ils vous permettront malgré tout de moins ressentir une augmentation du coût de la vie durant toute la durée de votre investissement.

Vous devez également savoir que le rendement pour une SCPI est déterminé par de nombreux paramètres. Aussi, il ne sera pas le même d’une société à une autre. Vous aurez donc déjà compris que la phase de sélection de la SCPI va être primordiale pour la réussite future de votre investissement. Pour choisir la ou les sociétés civiles qui vous accompagneront dans votre projet et pour maximiser vos chances de réussite, n’hésitez pas à parcourir les sites et forums spécialisés autour de ce sujet.