La porte de garage revêt d’une importance cruciale du fait qu’en plus d’être sollicitée quotidiennement, elle donne également accès au domicile. Donc, à ce titre, son choix ne doit en aucun cas se faire au hasard. Néanmoins, ce choix peut rapidement s’avérer un véritable casse-tête et que l’on risque de se noyer facilement dans la myriade de modèles caractérisant le marché. Tour d’horizon des différents critères sur lesquels doit se baser la sélection d’une porte de garage.

Le choix d’une porte de garage passe d’abord par la réalisation d’un état des lieux

Avant de partir à la quête de la porte de garage adéquate, il importe de diagnostiquer au préalable (depuis l’intérieur) son garage. Cet état des lieux a bien sûr comme finalité d’analyser la configuration de la pièce, mais aussi l’encombrement de l’espace. Concrètement, cette mesure préalable se révèle indispensable dans un contexte où les modèles de porte de garage n’ont pas le même encombrement. Un tel diagnostic va permettre au propriétaire de s’orienter vers le modèle adéquat. Et au cas où les dimensions de la pièce seraient hors-normes, le propriétaire n’a qu’à opter pour une porte conçue de manière sur-mesure. Ainsi, au terme l’état des lieux, on peut déjà avoir une idée précise quant au mécanisme d’ouverture que l’on doit privilégier. Porte traditionnelle, porte de garage sectionnelle… les options sont nombreuses lorsqu’il est question de porte de garage. L’idéal est de savoir laquelle de ces options s’accommode le plus à ses besoins.

Choisir sa porte de garage en fonction de son type d’ouverture

La catégorie des portes traditionnelles regroupe généralement de nombreux types de porte de garage. On a d’abord la porte battante qui se compose de 2 vantaux, dont un à gauche et un à droite. Celle-ci requiert un espace libre du fait que chaque ventail s’ouvre vers l’extérieur de façon portail. Ensuite, on a le modèle basculant qui est constitué d’un seul et unique ventail basculant vers le haut. Pour ce qui est de la porte pliante, comme la laisse supposer son nom, celle-ci est composée de plusieurs vantaux se repliant sur eux-mêmes. En outre, on a aussi la porte à enroulement qui s’avère plus ergonomique du fait qu’elle s’enroule facilement pour ensuite se loger sous le plafond.

Pour ce qui est des portes sectionnelles, celles-ci se composent généralement de plusieurs panneaux coulissants pouvant se loger, soit sous le plafond, soit le long du mur en fonction de la configuration du garage. Les panneaux qui composent une porte de garage sectionnelle peuvent dans ce cas être guidés, soit par des rails verticaux, soit par des rails latéraux.  

N.B. Les portes de garage sectionnelles sont de plus en plus prisées, notamment pour leur côté pratique, leur grande étanchéité, mais surtout pour le fait qu’elles offrent une excellente isolation thermique. Qui plus est, elles sont nettement moins encombrantes que les portes traditionnelles du fait que les portes sectionnelles ne débordent pas sur l’extérieur.

Choisir sa porte de garage en fonction de la matière avec laquelle elle est conçue

Le choix du matériau pour sa porte de garage est aussi loin d’être évident du fait que tous les matériaux disponibles n’offrent pas tous les mêmes garanties en termes d’esthétique, d’isolation, de solidité et de la facilité d’entretien.

Ainsi, parmi les différents matériaux par excellence pour la conception de portes de garage figure principalement le métal. Concrètement, si ce matériau est si fréquemment utilisé, c’est en raison de sa grande légèreté, robustesse et résistance aux intempéries. À cela s’ajoute le fait qu’il ne requiert que très peu d’entretien et est entièrement personnalisable. Cependant, pour bénéficier d’une porte de garage pouvant garantir une bonne isolation thermo-acoustique, il importe de s’orienter vers un acier à double paroi.

On a également la porte de garage en bois qui est toutefois renforcée avec un bardage en bois et est montée sur un châssis en métal. Le bois est un matériau naturel qui se distingue par sa robustesse et surtout par le fait qu’il dispose naturellement des vertus exceptionnelles en matière d’isolation thermo-acoustique. À l’instar de l’acier, il peut aussi être personnalisé. Son seul bémol réside dans son installation et son entretien qui s’avèrent compliqués. Une porte de garage en bois, on la préfère pour les ouvertures latérales en raison de sa lourdeur.

Quant à la porte de garage en PVC, celle-ci est particulièrement légère, facile à manipuler, facile à entretenir, économique et est personnalisable à volonté. Qui plus est, elle est facilement motorisable et peut s’accommoder à quasiment toutes les configurations de portes. Malheureusement, en dépit de ses nombreuses qualités, la robustesse d’une porte en PVC ainsi que sa performance en matière d’isolation restent à désirer.

L’aluminium figure aussi parmi les matériaux les plus courants dédiés aux portes de garage. Sa valeur ajoutée réside principalement dans ses grandes capacités isolantes ainsi que dans sa robustesse et sa légèreté. Une porte de garage en aluminium est dans ce cas très facile à manipuler et s’adapte particulièrement aux ouvertures verticales.

Choisir sa porte de garage en fonction de son aspect esthétique

À présent que l’on sait quel type d’ouverture et quel matériau à privilégier, on peut désormais s’attaquer à l’esthétique de sa porte de garage. Ainsi, pour conférer du cachet authentique à sa porte de garage, il apparaît plus judicieux de s’orienter vers un modèle comportant des hublots. À noter que ces derniers permettent d’apporter un peu de lumière à son garage. Disponibles en plusieurs finitions et styles, on peut adapter ses hublots en fonction du style architectural de son habitation. Sinon, les nervures contribuent également à l’aspect esthétique de sa porte de garage. Ainsi, entre les nervures verticales, horizontales, inclinées, diagonales, larges… on a le choix. Pour ce qui est des couleurs, il importe de se renseigner au préalable à la mairie en ce qui concerne les différentes contraintes exigées par le plan local d’urbanisme.

N.B. Le type d’ouverture ainsi que le matériau choisi vont condition les options ainsi que les accessoires à faire installer. À noter que la plupart des matériaux pour porte de garage peuvent accepter l’automatisation et la motorisation, à moins d’être extrêmement lourds comme le bois.